Organisation météorologique mondiale

OMM


Sommaire

13ème Congrès météorologique Mondial: Genève : CICG : 4-26 mai 1999

L’inauguration du nouveau bàtiment de l’Organisation météorologique mondiale(OMM) a coincidé avec l’ouverture officielle (4mai) du 13ème congrès météorologique mondial, organe suprême de l’organisation qui tient session tous les 4 ans.

Lors de cette cérémonie, M Kofi ANNAN, SG /ONU, s’est adressé par le biais d’un message télévisé aux participants.

M. J.W. ZILMANN et G.O.P.OBASI, respectivement Président et Secrétaire Général de l’OMM ont pris la parole en présence de nombreuse personnalités, dont Mme Ruth DREYFUS, Présidente de la Confédération Suisse, et Mme Martine BRUNSCHING GRAF, Présidente du Conseil d’Etat du Canton de Genève et de quelques 500 hauts fonctionnaires représentants 185 pays membres et diverses organisations internationales.

La délégation algérienne, conduite par M. Ferhat OUNNAR, Représentant Permanent auprès de l’OMM, était composée d’une dizaine de personnes

Dans son allocution d’ouverture, M. ZILLMANN a mis l’accent sur le thème de la coopération interdisciplinaire et a fait remarquer que les préoccupations écologiques toujours plus vives qui s’étaient manifestées au cours de la dernière décennie avaient amené la communauté mondiale a à prendre conscience du fait que les questions relatives au climat et à l’environnement notamment la gestion des ressources en eau et à l’incidence croissantedes catastrophes naturelles sur le développement socio-économique , conservent toujours leur acuité au cours des années à venir.

La prévention des catastrophes naturelles a été évoquée par M. ZILMANN comme étant une question hautement prioritaire pour les météorologues et les hydrologues du monde entier.

Il a également évoqué les avances réalisées ces dernières années dans le domaine de la météorologie, la climatologie et les sciences de la terre, et souligné le rôle crucial que l’OMM est à même de jouer à cet égard .

Les principaux points de l’ordre du jour examinés au cours des travaux ont été  notamment :

  • Le Budget programme période 2000-2003
  • Les questions financières dont les contributions proportionnelles des Etats membres
  • Les programmes scientifiques et techniques (VMM, CIMO, Programme de météorologie agricole, programme d’hydrologie et de mise en valeur des ressources en eau notamment)
  • Le programme de coopération technique
  • Le programme d’enseignement et de formation
  • Le plan à long terme
  • L’organisation des élection

Concernant ce dernier point, le Congrès a élu à l’unanimité :

  • M.J W ZILLMAN, directeur du Service Météorologique australien à la Présidence de l’Organisation
  • M. Jean Pierre BEYSSON, Président Directeur Général de Météo-France, à la fonction de Premier Vice-Président
  • M. Ali-Mohamed NOORIAN, Vice-Ministre des Transports routiers et administrateur général de l’Organisation Météorologique de la République islamique d’Iran, à la fonction de Deuxième Vice-Président.
  • M.A.Ramon SONZINI, directeur général du Service Météorologique argentin à la fonction de Troisième Vice-Président.

Concernant le poste de Secrétaire Général, trois candidats étaient en lice à savoir :

  • Le Professeur G.O.P OBASI du Nigéria (réélection)
  • M. DENGO du Costa Rica
  • M. Gordon MAC BEAN du Canada
  • L’Algérie a soutenu la candidature du Professeur OBASI, conformément à la décision prise par les Chefs d’Etat lors du dernier sommet de l’OUA.

La délégation algérienne est intervenu notamment sur les points suivants :

  • Le budget / Programme 200-2003

  • Les contributions proportionnelles des membres
  • Le programme d’enseignement et de formation
  • La coopération technique
  • La météorologie agricole
  • La lutte contre la désertification
  •